EXTRAITS DE PRESSE

La magie des contes opère à plein

Le Monde

​​

Un parfum d'enfance

Midi Libre

Il a suffi de quelques paroles pour faire surgir tout un univers peuplé de valeureux guerriers, de créatures féériques et maléfiques, de druides et de sorcières, de dragons et autres monstres. On serait bien volontiers resté des heures à écouter la conteuse évoquer les hauts faits et gestes de ce vaillant Fionn Mac Cumhaill mais les meilleures choses ont toujours une fin : il a bien fallu se résoudre à rompre le charme (...)

Cristina Marino, Le Monde

Qu'il s'agisse de la transposition d'un conte chinois dans les prairies d'Irlande, d'une réécriture à partir d'un schéma classique ou d'une incroyable histoire de la tradition orale irlandaise, ses récits sont vibrants, vivants. Elle raconte avec la musique des mots, avec le rythme et le son du tambour, le geste et le mouvement du corps, et la finesse de son humour.

Françoise Sabatier-Morel, Télérama

Et la fée blonde fit chanter les vieilles pierres. A Carnac, un soir d’été, la conteuse Caroline Sire a renoué par les mots avec la magie des temps légendaires. (...) Envoûtante, cristalline. Caroline Sire nous entraîne au-delà du Channel, parmi les collines brumeuses et ventées d’Irlande. Par la grâce des mots et du chant qu’accompagne la sourde pulsation du bodhràn, tambour irlandais, nous pénétrons dans un univers enchanté. Au fil des histoires, le public s’émeut, vibre, rit, chante, crie, et retrouve son âme d’enfant.

Bretagne Magazine

Caroline Sire, élancée, souriante, toute simple, apparaît sur la scène. Un mot, deux mots, dix mots et déjà l’auditoire est captivé. Elle raconte des histoires merveilleuses, qui font rêver, puis d’une voix cristalline se met à chanter. C’est le bonheur, l’enchantement. (...) Le temps est passé très vite ce soir-là. Les spectateurs sont tous sortis de ce rêve heureux et admiratifs ... sous le charme !

Le Progrès

En magicienne des mots, du geste et de l’intention, Caroline Sire a un véritable don : elle sait faire virevolter les mots, les faire danser, chanter, s’entrechoquer, vibrer.

Le Pays

Avec talent, Caroline Sire contait des histoires pour rêver, pour grandir aussi. Des histoires (...) à transmettre et à faire vivre comme Caroline Sire a su si bien le faire, mêlant avec justesse le chant, le mime et la voix, captivant petits et grands pour un pur moment de bonheur.

Le Dauphiné Libéré

Caroline Sire a dévoilé ses histoires d’Irlande de sa voix chaude et légère, juste accompagnée d’un bodhran. Humour et poésie étaient au rendez-vous. Le rythme des contes se confondait parfois avec la musique et donnait naissance au chant. Qu’il soit d’Irlande ou des Hébrides, il évoquait avec force ces îles magiques.

Le Télégramme

(...) La voix d’une sirène, les yeux couleur de ciel, les cheveux couleur de moisson. A tous ces attributs du celte, Caroline joint un talent musical certain et un art du conte qui enchante.

Le Progrès

Une grande artiste du genre qui a fait la preuve que les contes ne sont pas que des histoires pour enfants. Ceux de Caroline véhiculent toute la palette des sentiments, des rêves, des échecs ou de la folie des hommes.

La Nouvelle Rébublique